contact@garona.fr05 61 15 80 80

Blog Expert

Systèmes d’alarme et de Sécurité
04/03/2019 | Laboratoire
Tandis que les cambriolages (environ 400 000 par an en France) se multiplient, de plus en plus de particuliers équipent leurs habitations de systèmes de sécurité. Dans 95 % des cas, l’alarme joue son rôle dissuasif et les cambrioleurs...

Tandis que les cambriolages (environ 400 000 par an en France) se multiplient, de plus en plus de particuliers équipent leurs habitations de systèmes de sécurité. Dans 95 % des cas, l’alarme joue son rôle dissuasif et les cambrioleurs préfèrent ne pas tenter l’intrusion ! Il existe des alarmes pour tous les besoins, pour des pièces spécifiques, sensibles ou non aux animaux domestiques, avec ou sans fil… de nombreuses possibilités existent selon la taille du logement, le mode de vie et surtout le budget ! Petit tour d’horizon du marché des alarmes.

> Les différents types d’alarme

Alarme anti-intrusion ou alarme technique ? Une alarme peut protéger votre maison contre deux types d’anomalies : les cambriolages, on parle alors d’alarme anti-intrusion, et les accidents domestiques, il s’agit alors d’une alarme technique (exemple détecteur d’incendie).
Certaines alarmes disposent de l’une ou l’autre des fonctionnalités, d’autres alarmes vous protégeront contre les deux. Certains systèmes de sécurité disposent même de fonctionnalités domotiques : à partir de votre centrale, vous pouvez gérer un ou plusieurs appareils (cf. La domotique).

Le kit alarme de base : Vous trouverez des alarmes basiques le plus souvent sous la forme d’un kit comprenant : une centrale d’alarme, des détecteurs (d’ouverture, de mouvements, de fuites d’eau et de gaz, etc.), une sirène d’alarme et une télécommande.

Alarme filaire ou sans fil ? 60 % des alarmes vendues aujourd’hui sont des alarmes sans fil. Elle a un avantage non négligeable : nomade, son installation est facile et rapide, elle ne nécessite pas de gros travaux, ni de compétences poussées en bricolage. Néanmoins, elle est moins efficace que l’alarme filaire car potentiellement piratable et vulnérable aux interférences radio. Quant à l’alarme filaire, directement reliée à votre installation électrique, elle nécessite des travaux d’installation pour le raccordement et la dissimulation des câbles dans vos murs. C’est l’idéal pour les maisons en travaux ou en cours de construction !

Exemples d’options possibles : système de vidéosurveillance grâce à l’ajout de caméras, alerte téléphonique, afin d’être prévenu en temps réel de toute anomalie ou encore télésurveillance, une tierce entreprise surveille pour vous votre maison et intervient sur place ou prévient les forces de l’ordre si nécessaire.

Les fabricants les plus connus : Atlantics, Daitem, Delta Dore, Diagral, Eden, MyFox, Paradox, Somfy, VeriSure, Visonic.

> comment choisir votre système d’alarme ?

Pour que votre alarme soit la plus efficace possible, plusieurs critères sont à prendre en compte :
• Votre maison est-elle individuelle ou mitoyenne ? Est-elle géographiquement isolée ou entourée d’autres habitations ? Une maison isolée peut nécessiter un système de sécurité plus poussé, contrairement à un appartement ou lotissement.

• Quelle superficie ? Combien de portes et de fenêtres ? (pour chiffrer le nombre de détecteurs à installer) Le montant de vos biens est-il élevé ? Plus les mètres carrés et la valeur de vos biens seront élevés, plus la facture sera en conséquence.

• Avez-vous des animaux domestiques, comme des chiens ou des chats, qui circulent librement dans la maison pendant votre absence, par exemple pendant que vous êtes au travail ? Si oui, vous devrez choisir une alarme insensible aux mouvements des animaux, afin que ceux-ci ne la déclenchent pas de manière intempestive.

• Renseignez-vous également auprès de votre assurance habitation, certaines compagnies d’assurance imposent des modèles d’alarme. La présence d’un dispositif de sécurité dans votre maison peut dans certains cas, diminuer votre cotisation, à condition que votre alarme réponde au cahier des charges de qualité fixé par votre assureur. Avant tout achat, il vous est donc fortement conseillé de le contacter.

> A quel prix ?

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner, c’est de ne pas trop regarder à la dépense concernant l’acquisition d’un système d’alarme. En effet, l’efficacité d’une alarme de maison est souvent proportionnelle à sa qualité et donc à son prix.

Il vaudra peut-être mieux investir dès le départ dans une alarme haut de gamme, plutôt que de s’apercevoir bien plus tard que son système de sécurité est peu performant (et par conséquent un investissement à perte !).
Toutefois, à qualité égale, une alarme sans fil sera toujours moins onéreuse qu’une alarme filaire.

Les prix varient en fonction du niveau de qualité de l’alarme et notamment si elle répond aux normes NF et A2P.

De même, selon les détecteurs que vous installerez, le coût total pourra passer du simple au triple. En effet, il existe de grandes différences de prix entre les détecteurs de mouvement, d’ouverture ou encore de bris de glace.

> Comparatif alarme traditionnelle / connectée

TRADITIONNELLE : Des contacteurs sur les portes et les fenêtres (protection périmétrique) ainsi qu’un ou plusieurs détecteurs de mouvement placés à des endroits stratégiques (protection volumétrique) sont chargés de repérer les intrusions. En cas d’alerte, la sirène se déclenche. Elle peut aussi, le cas échéant, lancer l’enregistrement des images prises par les caméras, avertir le propriétaire par SMS et même alerter une société de télésurveillance qui peut dépêcher un agent sur place.
Le plus souvent, les différents éléments se connectent sans fil à la centrale en wi-fi. Il existe aussi des modèles filaires qui ne nécessitent pas d’entretien (pas de pile à changer) et ne sont pas sujets au brouillage d’ondes, mais la complexité de leur installation ne les rend intéressants que lorsque le système de protection est pensé dès la construction de la maison.
L’activation et la désactivation de l’alarme se font généralement en composant un code sur un clavier ou par le biais d’une télécommande. Quant aux réglages, ils s’effectuent depuis la centrale.

CONNECTÉE : Elle s’appuie sur le même principe que l’alarme traditionnelle à ceci près que la centrale doit être reliée à la box Internet du foyer. Les différents éléments se connectent sans fil et se paramètrent sans souci depuis l’interface web du fabricant.
Outre le clavier ou la télécommande, le système peut être activé via le site web du fabricant ou depuis un smartphone ou une tablette via une application. On peut alors facilement modifier les paramètres, visionner les vidéos en temps réel, etc. En cas d’intrusion, l’utilisateur est alerté par téléphone et peut lui-même procéder à une « levée de doute », en visionnant les images sur son smartphone, par exemple. Encore faut-il avoir son téléphone sous la main ainsi qu’une bonne connexion à Internet.

 

LES RÈGLES À RESPECTER
Installer un système de ­vidéosurveillance chez soi ne nécessite aucune déclaration préalable. Mais certaines règles sont à respecter :
• Ne filmer que l’intérieur de sa propriété (pièces, jardin, chemin d’accès privatif…), en raison du principe de respect de la vie privée.
• Faire en sorte que les images ne puissent être visionnées que par des personnes autorisées par le propriétaire des lieux.
• Conformément au code du travail, informer de la présence de caméras tout personnel travaillant de manière régulière à son domicile (femme de ménage, personnel médical, baby-sitter…).

0 Commentaire(s)

    Aucun commentaire n'a été posté pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous désirez rester informés ?

N'attendez plus pour vous inscrire à notre newsletter !
Inscription newsletter