contact@garona.fr05 61 15 80 80

Blog Expert

Transformer ses combles
29/03/2018 | Infos juridiques
Votre logement possède des combles ? Une particularité qui peut se transformer en un espace de vie supplémentaire plein de charme et participer à une meilleure performance énergétique de votre logement. Aménager ses combles en pièce à...

Votre logement possède des combles ? Une particularité qui peut se transformer en un espace de vie supplémentaire plein de charme et participer à une meilleure performance énergétique de votre logement. Aménager ses combles en pièce à vivre est devenu une véritable valeur refuge pour faire grimper le prix et la surface d’un bien. L’aménagement de combles permet en effet de bénéficier d’une surface au sol supplémentaire, tout en ajoutant une pièce de caractère à la maison. Voici les points clés à connaître avant de vous lancer.

 

Réglementation et démarches préalables :

• Renseignez-vous sur le Plan Local d’Urbanisme de votre Mairie et sur la nécessité ou non de demander un permis de construire ou une autorisation de travaux. Par exemple, si vous créez une surface habitable de moins de 20 m² (40 m² si la commune est dotée d’un PLU) ou que vous réalisez des ouvertures, vous devrez déposer une demande d’autorisation de travaux. Si la surface habitable créée est supérieure à 20 m² (40 m² si PLU), ou si vous habitez à moins de 500m d’un site historique et que vous modifiez l’aspect de votre toiture ou de vos ouvertures, il vous faudra obligatoirement un permis de construire.

• Le recours à un architecte est obligatoire si la surface habitable totale de votre maison dépasse 150m² après aménagement des combles. Bien entendu, même si la surface est plus petite, vous pouvez toujours demander l’aide d’un architecte pour vous conseiller.

• Vous devez impérativement déclarer aux impôts l’augmentation de votre surface habitable dans les 90 jours qui suivent la réalisation des travaux. En effet, ce changement peut impacter votre taxe d’habitation et votre taxe foncière. (cf. article sur les nouveautés en matière de fiscalité pour 2018 sur garonablog.fr). Si vous ne déclarez pas, la régularisation intervient de toute façon lors de la vente de votre maison.

• Vous devez également informer votre assurance de ce changement pour une mise à jour de votre contrat.

Bon à savoir ! La Réglementation Thermique (RT) 2012 impose le respect de certaines exigences dans le cadre de projets d’extension, dont fait partie l’aménagement de combles, pensez à vous renseigner.

 

Aménagement combles

 

Même si votre aménagement respecte les réglementations en vigueur, vos voisins possèdent un droit de recours. Ils ont 2 mois à compter de la date d’affichage du permis de construire ou de l’autorisation de travaux pour les contester. Si vous habitez dans une copropriété, n’oubliez pas d’en parler à votre syndic !

 

Quel Budget ?

Le coût de vos travaux d’aménagement dépendra surtout de si vous touchez ou non à la toiture. Pour un aménagement « modéré », avec isolation de la toiture par l’intérieur et aucune intervention sur la toiture, comptez entre 400 à 600 € par m² de plancher créé. A rajouter : les travaux de raccordement, le rajout éventuel d’un escalier, le mode de chauffage…
Dans le cas d’un aménagement de combles impliquant la surélévation de la toiture et la création d’une pièce d’eau (par exemple, 3 chambres et une salle de bains), partez sur un coût compris entre 1 200 et 1 500 € du m².

Notre conseil : Vous pouvez bénéficier d’aides et de crédits d’impôts pour réaliser vos travaux dans certaines conditions, si ceux-ci participent à une meilleure performance énergétique. Crédit d’impôt Transition Energétique, Certificats d’Economies d’Energie, TVA à 5,5% sur les lots énergétiques.

 

Mes combles sont-ils aménageables ?

La première étape consiste à vérifier que la pente du toit et la hauteur sous plafond dégagent un espace suffisant pour être habitable. On considère généralement que des combles sont aménageables lorsque la pente est supérieure à 35° et que la hauteur sous-plafond est d’au moins 1m80. En deçà, il vous faudra envisager des travaux plus contraignants pour modifier votre charpente.

 

Schema Hauteur Combles

 

Quel type de pièce ?

Dressing, chambre ou salle de bains ? Le choix du type de pièce et leur nombre dépend de l’espace dégagé. Il est possible d’aménager une mezzanine, un coin bureau ou un couchage dans les surfaces dont la hauteur sous plafond est comprise entre 1,20m et 1,80m. Si vos combles sont plus bas, vous pouvez tout de même les mettre à profit en déposant le plafond du dernier étage, ce qui aura le mérite d’augmenter le volume des pièces situées en-dessous.

 

Lumière naturelle

Pour un éclairage suffisant, la surface vitrée doit correspondre à au moins 1/6ème de la surface habitable. Lucarnes, Velux©, verrières, etc, à vous de choisir selon vos goûts, votre budget et la configuration de votre charpente mais attention cependant ! Vous devez respecter la réglementation en vigueur concernant les vis-à-vis : 1m90 en vue directe, 60cm en vue oblique.

 

L’escalier

Pour se projeter, rien ne vaut un croquis ! L’emplacement de l’escalier est primordial car il détermine l’aménagement du dernier étage et des combles. Si vous voulez créer plusieurs pièces sans perdre d’espace, installez l’escalier au centre de la surface. Si vous n’aménagez qu’une pièce, ou plusieurs pièces en enfilade, vous pouvez placer l’escalier sur un côté. L’objectif étant également de limiter les travaux de démolition et de peinture à l’étage du dessous. Pour ce faire, le plus simple est de condamner une petite pièce ou un coin de pièce, où sera installé l’escalier.

 

Schema Plan combles

 

Pour faire passer l’escalier, il faut créer une ouverture (trémie), en sectionnant une partie porteuse du plancher des combles. Il s’avère alors essentiel de reporter correctement les charges, en installant des poutres de renfort, faites appel à un professionnel pour la pose.

 

Schema Tremie

 

Charpente et plancher

Si l’espace dégagé sous les poutres qui soutiennent la toiture (en bois ou métalliques) est suffisant, pas besoin d’entreprendre des travaux. Le cas contraire, il est toujours possible de faire modifier le tracé de cette charpente par un professionnel pour gagner de l’espace.
Le plancher du grenier n’étant pas fait pour supporter de lourdes charges, il sera nécessaire de le renforcer avant d’aménager les combles. Béton, bois, métal : les matériaux sont variés.

0 Commentaire(s)

    Aucun commentaire n'a été posté pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous désirez rester informés ?

N'attendez plus pour vous inscrire à notre newsletter !
Inscription newsletter